La gloire de mon père

par

L’oncle Jules

Ildevient l’oncle Jules lorsqu’il épouse la tante Rose de Marcel. Âgé detrente-sept ans, ce sous-chef de bureau à la préfecture qui gagne relativementbien sa vie va se lier d’amitié avec le père de Marcel mais également avecl’enfant. Il nourrit de grands espoirs pour cet enfant brillant et s’attend àce qu’il devienne haut fonctionnaire.

« L’oncle Jules était né au milieudes vignes, dans ce Roussillon doré où tant de gens roulent tant de barriques.Il avait laissé le vignoble à ses frères, et il était devenu l’intellectuel dela famille, car il avait fait son droit : mais il était resté fièrement catalan,et sa langue roulait les r comme un ruisseau roule des graviers. »

Sonvéritable nom n’est pas Jules, mais Thomas. Mais parce que son épouse préfèrequ’on l’appelle Jules, il adopte le prénom. Il est d’un caractère jovial ettrès sympathique. C’est un homme qui croit en la « Loi de Dieu » et qui est amoureux de la nature, de lapluie, du bonheur.

 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur L’oncle Jules >