Le bal

par

Conclusion

Le Bal est un court roman drôle et cynique, où Némirovsky singe la nouvelle bourgeoisie endémontrant au lecteur combien elle est factice, risible, voire pitoyable. Lafigure de l’adolescente, plutôt positive, vient donc en contrepoint desridicules des adultes, et attire l’attention du lecteur sur un passage à l’âgeadulte plein d’enjeux, entre les rapports aux parents, l’affirmation de soi, laquête d’une identité. Le contraste entre la futilité de la poursuite d’uneposition sociale prestigieuse, clinquante, et l’importance d’une relation entremère et fille, censée profonde et pérenne, semble vouloir désigner au lecteurquelques clés dans sa propre quête du bonheur.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Conclusion >