Le chant du monde

par

Matelot

C’est le compagnond’aventure d’Antonio. C’est lui qui le sollicite pour partir à la recherche deson fils. Il a la parole avare des gens qui ont beaucoup voyagé et vu trop dechoses. Son surnom, il le doit à son état ancien : avant d’être bûcheron,il était marin. Il a perdu un fils, dans un accident, et son autre enfant, lebesson roux, a disparu. « C’était un homme épais, sans lourdeur. Ils’était un peu tassé avec l’âge et maintenant il était rond comme un troncd’arbre, sans creux ni bosse, large de la largeur de ses épaules, depuis sesépaules jusqu’aux pieds. Son visage était couvert de barbe blanche. »Comme Antonio, il ne craint ni le froid ni la pluie. Cependant, son jeunecompagnon tâche de le ménager en raison de son âge.

Dans la deuxièmepartie du roman, les bouviers de Maudru le poignardent dans le dos afin devenger la mort du neveu de Maudru assassiné par le besson. Le seul crime deMatelot est d’être le père de son enfant.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Matelot >