Le Devisement du monde

par

Kubilai Khan

Il est, somme toute, le
centre du récit, qui s’étend largement sur son ascendance, sur son règne. Il
est présenté comme un souverain juste, généreux, tolérant, sans pour autant
être laxiste ni faible.

Il se montre très généreux
envers ceux qui le servent bien et particulièrement dur envers ceux qui trahissent
sa confiance.

Son autorité est
incontestée d’une extrémité à l’autre de l’Empire, et bien qu’il soit un
conquérant, il fait l’effort d’assimiler la culture des peuples qu’il a conquis
afin de mieux garantir l’unité de tout l’Empire. C’est ainsi qu’il choisit de
conserver certains modes d’organisation de la Chine, tout en imposant certaines
réformes.

L’Empereur s’attache à
Marco Polo qu’il estime grandement et ce n’est qu’à contrecœur qu’il laisse
partir les Polo. Il périt quelque temps après leur départ. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Kubilai Khan >