Le Diable et le Bon Dieu

par

Goetz

Goetz est le personnage principal de la pièce, celui qui va tenter de prouver tout au long de celle-ci l’inefficacité et l’inexistence de Dieu, et ainsi la futilité de la foi des chrétiens.

Goetz est le fils illégitime d’une famille noble. Cruel, traître, sanguinaire, ayant un penchant naturel pour la violence et le meurtre, ce chef militaire n’a de cesse de défier la présence de Dieu qu’il juge hypothétique, et rejette les ordres de l’archevêque en menant une attaque dévastatrice contre la ville de Worms, en guerre contre le clergé.

Par défi envers le monde monacal, Goetz décide donc de montrer par cette action interdite et totalement gratuite l’abandon du monde par Dieu et le caractère vain de la croyance. Ainsi, il n’est pas foncièrement ni athée ni partisan du Mal, mais il joue ce rôle de personnage antiprophétique. Tout au long de l’œuvre, ses actions sont non pas motivées par sa volonté de prouver l’existence du Diable, mais d’affirmer la non-existence de Dieu afin de nier les dires du curé Heinrich. Ainsi, sa devise est de prouver au monde que la foi n’est...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Goetz >

Dissertation à propos de Le Diable et le Bon Dieu