Le sanglot de la terre

par

Conclusion

Le Sanglot de la terre présente donc un jeune Laforgue essayant de fuir la réalité d’un quotidien plat, incapable de lui apporter quelque inspiration ou quelque raison de vivre que ce soit. Seules les volutes de la cigarette lui permettent de rêver et de se créer un monde de fantaisie, un monde libre où tout est permis, où les éléphants dansent et les moustiques chantent. Ainsi, Laforgue se morfond dans le désespoir dans l’attente de la mort, seule capable pense-t-il de le libérer du cauchemar de la vie.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Conclusion >