Lélia

par

L’image de la femme

Si George Sand attribue, dans la plupart de ses romans, les rôles les plus importants à des personnages féminins, c’est qu’il y a bien une raison à cela. Procédant ainsi, l’auteur montre qu’elle est déterminée à contrer la tradition littéraire qui veut que la gente masculine soit mise au premier plan, au détriment de la gente féminine. George Sand donne une image valorisante de la femme, voulant celle-ci l’égale de l’homme. N’oublions pas que la romancière elle-même s’est symboliquement attribué le nom d’un homme, prônant ainsi les droits qu’a celui-ci. Dans « Lélia », c’est bien une femme qui fait la force du roman, c’est bien une femme qui aspire de la liberté et du droit.

            A travers les personnages de Lélia et de Pulchérie, qui n’en fait qu’un puisque cette dernière reflète une partie de l’héroïne, George Sand prouve que la femme aussi peut avoir du caractère, qu’elle est précieuse et digne d’être mise en valeur.

            L’œuvre littéraire de George Sand montre un long combat vers la défense du féminisme qui prend naissance donc au XIXème siècle et poursuivra son chemin, non sans difficultés et obstacles, jusqu’à aujourd’hui.

Inscrivez-vous pour continuer à lire L’image de la femme >

Dissertation à propos de Lélia