Lélia

par

Trenmor

A la fois ancien ami et confident de Lélia, il attire les jaloux comme Sténio. Cinq ans de bagne bien mérités lui ont permis d’atteindre la sagesse. Amoureux de plaisirs vénitiens, Trenmor a expié sa faute : « Il a été forçat … Cet homme de mœurs élégantes et de sensations poétiques, celui qui avait été artiste et dandy ! Celui qui volait sur les eaux de la Belle Venise … dans sa gondole rapide ». Trenmor n’a commis qu’un vol contrairement à d’autres personnages sandiens, accusés de meurtres comme Raskol’nikov dans « L’Uscoque », par exemple. Il a su « se retremper, se rajeunir et se régénérer au bagne ».

Inscrivez-vous pour continuer à lire Trenmor >

Dissertation à propos de Lélia