Les Conquérants

par

Tcheng-Daï

C’est un vieux Chinois en faveurd’une révolution. Toutefois, il s’oppose à l’emploi de moyens violents pour yparvenir. Il est respecté des autres révolutionnaires, même s’il n’influencepas grandement la conduite des opérations.« De près, ses yeux, qui sont allongés, s’animent : son sourire serelie à l’extrême courtoisie de sa parole, à la distinction de sa voix ;tout cela atténue sa laideur et en modifie le caractère. »

Il jouit d’une grande influenceet d’un respect presque universel autour de lui. Pourtant, il ne se mêle pasaux questions politiques comme le font Borodine ou Garine. Il devient un symbole,une légende intangible.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Tcheng-Daï >