Les identités meurtrières

par

Influence des tendances actuelles

Face àla modernité ou à la mondialisation, s’interroge l’essayiste, pourquoi lesminorités choisissent-elles d’affirmer leur appartenance religieuse plus quetoute autre appartenance ? Maalouf avance en premier lieu l’échec ducommunisme, qui n’a pu respecter ses promesses d’une société idéale et sansfondement théologique. Ici c’est dans l’expérience des communautés, dans leurmémoire que le rejet de la mondialisation prend sa racine. L’appartenance religieusedont se revendiquent certaines communautés serait une réaction logique àl’impasse dans laquelle le communisme a sombré. De plus, le vide créé par cetéchec aurait laissé la jeunesse actuelle des minorités sans modèle et sansrepères dans son opposition face à la civilisation occidentale chrétienne.Cependant, pour Maalouf, ce sont des tendances actuelles qui expliqueraient leplus cette revendication, parmi lesquelles l’évidence d’un Occident en crise, quel’incapacité à résoudre les maux qui le minent fait davantage apparaître commeun système qui doute de lui-même. Comment dès lors pourrait-on, sous-entendl’essayiste, placer sa confiance dans un système pareil, fût-il le pluspuissant et le plus populaire au monde ? Ainsi ce n’est plus seulementdans le passé que la tendance des minorités à affirmer principalement leurappartenance religieuse se fonderait, mais dans l’expérience présente de ceuxqui dominent le monde.

Maisl’auteur ne s’arrête pas à ces arguments qui selon lui n’expliquent qu’enpartie le phénomène de la restriction de l’identité à la seule appartenancereligieuse. « L’air du temps »serait aussi responsable de cette tendance. La mondialisation, affirme-t-il, afait se rapprocher les peuples dans un élan d’universalisation qui n’est passans conséquences sur le besoin de ceux-ci d’exprimer leur fonds de culturepropre. Et c’est à juste titre d’ailleurs qu’il appelle ce présent « le temps des tribus planétaires »,une expression qui rend compte de la perméabilité de toutes les frontières àcette tendance. Cette époque observe-t-il est symptomatique du renforcement denombreux besoins tels que le besoin d’identité et le besoin de spiritualité.

Dès lorsune question impérative se pose, celle de savoir comment sortir de cetterestriction de l’identité à la seule appartenance religieuse, qui est à la basedes conflits religieux dans le monde ? En termes plus simples : « comment dépasser l’appartenancereligieuse ? ».

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Influence des tendances actuelles >