Les mains sales

par

Présentation

Jean-Paul Sartre, dans ses pièces, incarne souvent des principes qui vont bien au-delà de l’histoire concrète qu’elles racontent. Dans Huis clos, c’est tout un pan de l’existentialisme qu’il met en scène avec ces trois morts prisonniers du regard des autres. Ici, avec Les mains sales, pièce en sept actes écrites en 1948, il affirme la nécessité de l’engagement, thème qui parcourt l’ensemble de son œuvre. Pour autant, le théâtre sartrien n’est pas virtuel ou allégorique, il parvient à construire des personnages dont le destin nous emporte.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Présentation >

Dissertation à propos de Les mains sales