Les mains sales

par

Troisième tableau

Hugo et Jessica emménagent dans un pavillon près de chez Hoederer. Ils discutent et Jessica, trouvant son revolver, comprend qu’Hugo a pour but d’abattre Hoederer. Elle essaie vainement de l’en dissuader.

Les gardes du corps d’Hoederer, Slick et Georges, débarquent. Ils ont pour mission de fouiller la chambre du couple, ce à quoi Hugo s’oppose vivement, déclenchant leur colère.

Hoederer est interpelé par le tumulte et vient voir ce qui se passe. Hugo menace de partir si on fouille sa chambre. Hoederer calme les deux partis. Il dévoile que si Slick et Georges insistent tant, c’est qu’ils éprouvent de la rancœur envers ce couple plus aisé qu’eux : « Il y a un monde entre nous : lui, c’est un amateur, il est entré [au Parti] parce qu’il trouvait ça bien, pour faire un geste. Nous, on ne pouvait pas faire autrement. » Hoederer accepte, au bout du compte, d’épargner au couple la fouille parce qu’il fait confiance à Hugo. Georges et Slick s’en vont.

         Hoederer prévient Jessica : il faut qu’elle se protège ; femme séduisante, elle risque d’attirer l’attention des hommes lubriques de la maison. Hoederer se montre amical avec Hugo, mais sa cordialité paraît malsaine. Hoederer sort.

         Hugo demande à Jessica où elle a mis le revolver. Jessica s’amuse de la situation et transforme la recherche du revolver en jeu. Ils se chamaillent en riant.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Troisième tableau >