Mithridate

par

ACTE I

Xipharès, fils de Mithridate, relate à Arbate, son confident, la défaite militaire de son père devant le Romain Pompée, et sa mort. Il reste seul à la tête du royaume avec son frère, Pharnace, qui est « tout romain dans le cœur », et qui souhaite que le royaume, qui depuis tant d'années résiste aux Romains, se soumette enfin à eux. Un autre différend oppose les deux frères : Monime, la maîtresse officielle de Mithridate, dont ils sont tous deux amoureux. Arbate l’assure de son soutien et part. Sur ce, Monime, qui était sur le point de devenir reine, survient. Elle vient chercher refuge auprès de Xipharès : elle ne veut pas épouser le frère acquis aux Romains, mais elle y est obligée puisqu'elle est devenue reine, et lui héritier. Il l’assure de son aide et lui avoue ensuite son amour, en la rassurant sur ses intentions. Jamais il ne se servira de son pouvoir de protecteur pour l'obliger à l'aimer.

         Pharnace arrive et prie Monime d'arrêter d'attendre que le roi, mort, revienne. Il faut, selon lui, presser leur hymen pour gouverner le peuple désemparé devant une telle défaite. Monime refuse en invoquant ses ancêtres qui lui interdisent de pactiser avec les Romains. Pharnace nie avoir pactisé avec les Romains. Pourtant, fait remarquer Monime, c'est bien la seule option qui peut le faire envisager de monter sur le trône, après la défaite...

Inscrivez-vous pour continuer à lire ACTE I >

Dissertation à propos de Mithridate