Mithridate

par

Le respect de la règle des trois unités

Auteur classique et strictement respectueux des règles de la dramaturgie, c’est sans surprise que l’on voit Racine se plier à celle dite des « trois unités » dans son Mithridate. Ainsi, l’action se déroule en un seul lieu : Le Pont. Le cadre temporel est la dernière journée de Mithridate et l’unité d’action est respectée car la pièce s’achève par la mort du roi. Cependant on peut noter que Racine, pour respectueux qu’il soit de la règle des trois unités, n’en fait qu’un usage minimal afin de ne pas enserrer la pièce dans un académisme désuet. La fin de l’œuvre qui est plus ou moins « heureuse » ne manque pas de surprendre cependant, elle n’enlève rien en intensité au travail de l’auteur et confère donc à l’ensemble un cachet remarquable.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le respect de la règle des trois unités >

Dissertation à propos de Mithridate