Mithridate

par

ACTE III

Mithridate révèle son dessein de vengeance : il va partir pour les campagnes romaines réunir des hommes parmi les peuples soumis aux Romains afin de convenir ensemble d’une riposte, s’infiltrer dans Rome et attaquer de l’intérieur. Pharnace intervient en faveur des Romains : pourquoi se donner tant de mal alors que les vainqueurs proposent une paix ? Xipharès refuse un tel expédient et se propose d’aider le roi dans sa folle entreprise. Pharnace, lui, tente à nouveau de proposer sa solution, mais déclenche la colère du roi qui lui révèle qu’il connaît son amour pour Monime et ses desseins pour prendre sa place. Les gardes saisissent alors Pharnace, qui dénonce Xipharès et son amour partagé avec Monime. Xipharès commence à se défendre, inutilement car le roi dit n’accorder aucun crédit au fils détesté, et il promet de venger ses paroles insultantes.

         Mithridate une fois seul révèle ses doutes. Il ne croit pas Pharnace, mais préfère vérifier par lui-même ce que son traître de fils a avancé ; il décide de feindre la confiance pour mieux percer à jour les secrets de Xipharès, si secret il y a. Le roi rejoint donc Monime et lui annonce sa décision de la marier avec son fils, Xipharès. Elle fait mine au début de vouloir refuser, mais Mithridate lui reproche de préférer son autre fils. Piégée, elle accepte d’épouser Xipharès, et avoue enfin son amour. Le roi envoie alors chercher son fils, mais son visage altéré fait douter Monime de sa sincérité. Mithridate, une fois seul, laisse éclater sa colère contre ce fils qu’il croyait fidèle, et il décide de le faire périr.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur ACTE III >