Pars vite et reviens tard

par

Joss Le Guern

Joss Le Guern a souffert dans le passé car il a connu une enfance difficile, maltraité dans une pension et qui plus est, éloigné de sa famille. C’est pourquoi, plus tard, il continuera à se méfier des gens, surtout les inconnus :

            « Non, pour rien au monde Joss n'aurait accordé sa confiance aux choses, pas plus qu'aux hommes ou à la mer. Les premières vous prennent la raison, les seconds l'âme et la troisième vie ».

            Ancien marin breton, Joss Le Guern écope de deux ans de prison pour avoir agressé et menacé de mort l’armateur du bateau dont il était lui-même le capitaine, le Norrois qui a fait naufrage.  Libéré, il se rend à Paris où il retrouve son arrière-grand-père. Celui-ci lui conseille de devenir crieur, une tradition familiale qu’il ne veut pas voir disparaître. C’est en jouant donc le rôle de crieur sur la place Edgar Quinet (après avoir essayé plusieurs petits boulots) que Joss Le Guern devient un personnage-clé, puisqu’il représente une sorte d’intermédiaire (recevant des messages anonymes et énigmatiques), qui relie les recherches du commissaire Adamsberg à la mystérieuse et morbide...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Joss Le Guern >

Dissertation à propos de Pars vite et reviens tard