Pars vite et reviens tard

par

Présentation des axes

Ce n’est pas un hasard aujourd’hui si Fred Vargas (dont le vrai nom est Frédérique Audoin-Rouzeau) est l’une des romancières les plus lues, car elle a su transposer, avec succès, sa passion pour l’archéologie et le médiévisme dans ses écrits, ce qui fait la force et l’unicité de son œuvre littéraire composée d’une quinzaine de romans. Parmi tous ses polars (notons que Fred Vargas est spécialisée dans les romans policiers), un récit se distingue des autres puisque l’auteur y introduit avec subtilité le fléau de la peste, un phénomène qui préoccupe beaucoup d’écrivains (dont les médiévistes tels que Fred Vargas). Il s’agit de Pars vite et reviens tard, publié en 2001 et mis à l’écran en 2007. Construit avec finesse et intelligence, ce récit frappe le lecteur dès les premières pages ; il ne cessera d’être surpris par les nombreuses découvertes, souvent macabres, d’événements inattendus.

Vous l’avez sûrement deviné, Pars vite et reviens tard fait partie de la catégorie « romans noirs » dont les caractéristiques sont harmonieusement mêlées : la description de la réalité sordide due au crime et les multiples rebondissements créent une atmosphère d’instabilité qui se marie bien avec le décor de la vie quotidienne et misérable de la population d’un des nombreux quartiers parisiens.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Présentation des axes >

Dissertation à propos de Pars vite et reviens tard