Rhinocéros

par

Daisy

À l’instar de Bérenger, Daisy semble s’inquiéter pour l’humanité, mais elle continue à presser Bérenger de s’adapter à la nouvelle métamorphose et à ne pas se sentir coupable de la transformation des hommes en rhinocéros. Son amour pour Bérenger apparaît comme un désir éphémère qui s’allume et s’éteint. Néanmoins, le manque d’intérêt que Daisy manifeste face à la transformation des hommes en rhinocéros révèle clairement l’égoïsme de ses intentions vis-à-vis de Bérenger, malgré les bonnes intentions qu’elle a quelquefois à son égard (elle essaie de lui faire diminuer sa consommation d’alcool, et essaie de le rendre plus heureux sur le plan personnel).

Il est bel et bien évident que Daisy est séduite par la beauté et la puissance des rhinocéros, par quelque chose qui semblerait lui offrir un plus grand plaisir que celui de la faiblesse de l’amour humain. Sa trahison finale envers Bérenger – quand elle l’abandonne et rejoint le camp des rhinocéros – provoque la décision dramatique de Bérenger de sauver l’humanité. C’est son amour pour elle (et également la perte de cet amour) qui le fait se sentir coupable et responsable, et lui permet ainsi de réaliser combien il aime l’humanité entière, et non une seule femme. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Daisy >