Rhinocéros

par

Du comique au tragique

L’invasion et latransformation d’êtres humains en rhinocéros relèvent du registre surréaliste.Mais Rhinocéros n’est pas en soi unepièce fantastique. On peut supposer que l’auteur a voulu donner un caractèrefantastique à la « rhinocérité », dans la mesure où la propagationd’une telle idéologie dans un monde « civilisé » et éduqué relèvepresque du miracle. Toutefois, la pièce n’est pas une pièce fantastique enelle-même. Elle relève plus du comique et du tragique.

Bien que Rhinocéros semble être une farce ou toutsimplement une œuvre comique, cette pièce demeure une tragédie, portant unmessage central. Ionesco utilise l’humour et le rire pour éduquer son audienceet faire passer son message de manière innocente et non révoltante. C’est ainsique lors de la mise en scène par exemple, les personnages apparaissent portantdes têtes de rhinocéros pour symboliser l’invasion du petit village françaispar les rhinocéros. La bêtise présumée (ou l’ignorance) des personnages nousfait rire, surtout lorsqu’ils semblent ne pas se rendre compte des choses lesplus évidentes.

« DUDARD : Peut-on savoir où s’arrête le normal, où commencel’anormal ? Vous pouvez définir ces notions, vous, normalité,anormalité ? Philosophiquement et médicalement, personne n’a pu résoudrele problème. »

Ainsi donc, Ionesco permetà son audience de reconnaître son ignorance dans celle des personnages de lapièce, en montrant combien il est facile de se laisser aveugler par des piègesqu’on considèrerait a priori faciles à éviter. Dans ce contexte pédagogique, latragicomédie semble être la meilleure forme littéraire pour sensibiliser lesspectateurs. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Du comique au tragique >