Voyages de Scarmentado

par

En Afrique

Le voyage de Scarmentado se termine en Afrique, et bien que ce ne soit pas sur la note la plus positive, au moins il aura pu conserver son nez et ses oreilles. Lorsque ses compagnons de voyage et lui arrivent en Afrique, leur vaisseau est saisi par des corsaires nègres. D’après leur mentalité, les blancs et noirs seront à jamais des ennemis. De plus, ces nègres souhaitent se venger de toutes les souffrances qui leur avaient été infligés lors de l’esclavage ; raison pour laquelle ils ordonnent Scarmentado et sa troupe de travailler leur champ, sous peine de se faire couper le nez et les oreilles. Voltaire cherche sans doute à nous faire imaginer ce qui se passerait si jamais il y’avait un tel inversement de mentalité, et quelles seraient les conséquences de cette réalité.    

En somme, Scarmentado s’était rendu en Italie à la recherche d’une éducation meilleure. Mais il est forcé de quitter Rome de peur de se faire empoisonner par des prêtres amoureux de sa bien-aimée. Alors qu’il cherche à se réfugier en France, il se rend compte qu’il arrive au mauvais moment car le pays est en plein massacre de la Saint Barthelemy ; et c’est ainsi qu’il accoure en Angleterre. Là-bas, il est repoussé par les crimes religieux commis par la Reine Marie contre les protestants. Scarmentado continue alors son chemin et trouve refuge en Hollande, qui à cette époque était considérée comme le pays le plus paisible de l’Europe. Mais là encore, ses espoirs sont déchus car à son arrivée même, il surprend une scène d’assassinat : un vieillard (Bernaveldt) se fait publiquement trancher la gorge. Plus Scarmentado continue dans son périple, plus il découvre d’atrocités et d’injustices humaines. En fin de compte, ayant tout vu, tout...

Inscrivez-vous pour continuer à lire En Afrique >

Dissertation à propos de Voyages de Scarmentado