Voyages de Scarmentado

par

La France

En France, Scarmentado est dégouté par la société « cannibale ». A son arrivée, il lui est instantanément offert un morceau de chair du cadavre du Maréchal d’Ancre, qui d’après l’histoire était un premier ministre français détesté pour sa cruauté et assassiné par Louis XIII. Scarmentado dénonce également la disposition constante du peuple français à pratiquer la guerre, et ceci même pour les raisons les plus ridicules : «Cet état était continuellement en proie aux guerres civiles, quelquefois pour une place au conseil, quelquefois pour deux pages de controverse. ». Cette observation est encore plus pertinente étant donné que Scarmentado arrive en France alors que le pays est en plein massacre de la St Barthelemy, causé par la guerre des religions. 

Inscrivez-vous pour continuer à lire La France >

Dissertation à propos de Voyages de Scarmentado