Voyages de Scarmentado

par

L’Espagne

L’escale de Scarmentado en Espagne lui donne sans doute quelque répit de tous ces meurtres malheureux dont il a été témoin. Il arrive en Espagne à une période de fêtes, et se réjouit des célébrations. Mais il ne perd pas de temps pour se rendre compte que même dans ce pays-là, existent des crimes religieux. Les citoyens qui ne voulaient pas se convertir ou respecter les règles de l’Église (dime, etc.) s’étaient faits massacrés : « il paraît qu'on avait égorgé, ou brûlé, ou noyé dix millions d'infidèles en Amérique pour les convertir » Scarmentado dénonce également la vanité de ce peuple et l’idolâtrie de leurs hommes ; et c’est un de ses commentaires mal reçus qui lui coute un emprisonnement de six mois au cachot et une amende de trente mille réales.

Inscrivez-vous pour continuer à lire L’Espagne >

Dissertation à propos de Voyages de Scarmentado