Morale Et Politique dissertations et fiches de lecture

11 - 20 de 500

Les rapports de la politique et de la morale chez machiavel

MACHIAVEL : Quels doivent être les rapports de la politique et de la morale ? INTRODUCTION : Nicolas Machiavel (1469-1527) était haut fonctionnaire de la République de Florence, chanceler et diplomate. La vie et l'œuvre de Machiavel sont donc étroitement liés à l'histoire des guerres d'Italie du XVIe siècle, dont il fut l’observateur passionné. En effet à cette époque, l’Italie a deux faiblesses majeures : l’une politique et l’autre militaire. -Politiquement, la situation est très instable :...

2660  Mots | 11  Pages

Lire le document complet

La politique doit-elle subordonner la morale à la raison d'état?

Introduction Nous pourrion qualifier la politique de ce qui relève de l'exercice du pouvoir dans l'Etat. L'Etat étant une société politique résultant de la fixation, sur un territoire délimité par des frontirères, d'un groupe humain présentant des caractères plus ou moins marqué d'homogénéité culturelle et régi par un pouvoir institutionnalisé. L'État n'existerait que par les hommes, mais pour aussitôt acquérir une indépendance à leur égard. Par là, il semble qu'il ait en premier lieu d'assurer...

1426  Mots | 6  Pages

Lire le document complet

Rapport entre la morale, le droit et la politique chez nicolas

[pic] THÈME : RAPPORT ENTRE LA MORALE, LE DROIT ET LA POLITIQUE CHEZ NICOLAS MACHIAVEL PLAN DE L’EXPOSE INTRODUCTION I-RAPPORT ENTRE LA MORALE, LE DROIT ET LA POLITIQUE 1) rapport de similitude 2) rapport de divergence II-LES CRITIQUES III-LES LEÇONS BÉNÉFIQUES CONCLUSION Période moderne - Machiavel (1469 - 1527) Nicolas Machiavel 1469 - 1527 INTRODUCTION NICOLAS MACHIAVEL est un philosophe Italien du XVème...

1241  Mots | 5  Pages

Lire le document complet

Morale et politique

I Loi morale et loi juridique La différence entre la loi morale et la loi politique est que la loi morale porte sur soi-même et suppose la réversibilité commander / obéir. Je me commande à moi-même. Dans l'Etat, au contraire, celui qui commande n'est pas nécessairement celui qui obéit. Qui commande ? Telle est la question politique essentielle. Pour Kant, l'Etat est ce qui rend possible une vie en commun plus conforme à la raison. Mais attention ! la raison pratique pose ses exigences dès l'état...

2158  Mots | 9  Pages

Lire le document complet

Morale

) Un gouvernement moral de plus en plus irréaliste Si la morale peut avoir des vertus incontestables pour l'Homme, ce n'est pas le cas partout, et en particulier avec la politique. Même si, à première vue, dire que la morale et la politique, c'est à dire les plans d'action qui concernent les affaires publiques et le pouvoir, visent toutes les deux à promouvoir le bien de manière générale, le bien public, force est de constater que la relation entre ces deux notions n'a pas toujours été celle-là...

521  Mots | 3  Pages

Lire le document complet

Machiavel, le prince : la politique doit-elle être morale ?

: la politique doit-elle être morale ? Chapitre XVIII (« comment les princes doivent garder leur foi") Résumé: Le chap XVIII continue le sujet annoncé au début du chap XV : celui des vertus et des vices des princes. Le chap XV a envisagé les vertus et les vices en général ; le chap XVI la libéralité et la parcimonie ; le chap XVII la cruauté et la pitié ; le chap XVIII s’occupe de la fidélité à la parole donnée.On va donc retrouver ici le problème des rapports entre morale et politique. D’autres...

1018  Mots | 5  Pages

Lire le document complet

Morale et conscience

I. Définition de la morale. Conditions de possibilité de celle-ci 1. Qu'est-ce qui est moral ? L'origine de la morale - L'excuse souvent avancée : « Je ne fais de mal qu'à moi-même » est-elle moralement défendable ? - L'indifférence peut-elle être un principe pour la morale ? - Peut-on se donner comme règle morale de suivre la nature ? - Qu'est-ce qui est respectable ? - L'intérêt peut-il être une valeur morale ? - La moralité consiste-t-elle à se contraindre soi-même ? - Agir moralement...

1097  Mots | 5  Pages

Lire le document complet

Le ouvoir doit-il se préoccuper de la morale

préoccuper de la morale ? Le sujet nous laisse à penser que pouvoir et morale sont en étroite relation. En effet, l’exercice du pouvoir sous entend que les règles établies soit régies par la morale ; celles-ci possédant une valeur universelle. L’utilisation du verbe préoccuper met en évidence que le pouvoir devrait avoir pour principal objectif le respect de la morale et non la conservation du pouvoir. Est-ce que ces deux notions peuvent vraiment cohabiter ? Et dans quelle mesure la morale doit-elle...

1082  Mots | 5  Pages

Lire le document complet

Cours politique

La politique L’étymologie vient du mot Polis, la cité. Cela désigne une communauté vivante, autonome, qui se gère elle-même ; mais également un bien commun à rechercher, un intérêt général, qui doit être UTILE à tous et JUSTE pour chacun. La politique suppose un pouvoir permanent, des institutions où plusieurs personnes dirigent ensemble. Elle se montre dans le pouvoir : le jeu entre l’autorité et l’obéissance. L’action politique suppose l’usage de la parole. Le langage joue un rôle essentiel...

757  Mots | 4  Pages

Lire le document complet

Politique

possible séparation entre citoyens et politique, et témoigne aussi de la difficulté de rapprocher cette dernière de la morale. Ainsi, un homme politique ne doit pas seulement avoir une connaissance précise des lois qui régissent son pays : il doit encore posséder une morale pour agir, avoir réfléchi sur les principes généraux de la justice et de l’action. Cependant, la politique qui convient le mieux à un peuple varie selon les circonstances. En effet, la politique doit se baser sur les attentes, les...

2269  Mots | 10  Pages

Lire le document complet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !