Droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1160 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2008
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

En 1789 en France a été adopte la déclaration des droits du citoyen. En 1948 a été adopte celle des droits de l'homme et du citoyen. Il n'est pas pas rare d'entendre une personne dire : « J'ai le droit de.... ». Même les enfants dès le plus bas âge parlent de leur droit. Chaque matin en se rendant à son lieu de travail chaque employé estime avoir le droit d'être rémunère. La majorité,si ce n'est la totalité des adolescents estiment avoir le droit à une vie privée dont les parents ne devraient sous aucun prétexte se mêler. Que signifie donc avoir des droits ? Qu'implique cette notion ?

LE DROIT : UN CONCEPT AMBIGU

Parler de droit revient a étudié le double aspect qu'il présente. Il s'agit de l'aspect juridique et de l'aspect « humain social »

- Aspect juridiqueC'est probablement l'aspect le plus strict de cette notion. La définition des juristes est assez claire.

« La règle de droit est une règle sociale, établie par l'autorité publique, permanente et générale dans son application, et dont l'observation est sanctionnée par la force. »

Le droit peut donc à la vue de cette définition être limitée dans l'espace et le temps. Un droit existe tant quel'état le permet et peut-être supprime si l'état le trouve inutile ou désuet. Il découle aussi de cette définition que le droit n'est pas forcement juste. Un droit même accepter par l'état peut s'avère être absolument immoral, ou encore un même droit accorde à certains, peut être refuse à d'autres. Souvenons nous pour argumenter ce fait de l'esclavage aux États Unis ou encore le mariage pour leshomosexuels de nos jours. Dans le premier cas tous les hommes étaient égaux et libres, mais certains l'étaient plus que d'autres.

Dans le second malgré le fait que la déclaration universelle des droit de l'homme et du citoyen donne à tous les hommes le droit de se marier, certains ne peuvent pas profiter de ce droit pour la simple raison qu'ils ne choisissent pas le « bon conjoint ». Il n'estnullement question d'étudier l'aspect éthique ou religieux ou moral de la question. Il s'agit juste d'une simple déduction mathématique. S'il est vrai que tous les Hommes ont le droit de se marier et s'il est vrai que je suis un Homme pour est-ce que je perds ce droit parce que je n'ai pas les mêmes goûts que les autres ? La même logique s'applique dans le cas de l'esclavage. Comme exemple d'undroit injuste on pourrait encore citer « le rapatriement de la Constitution Canadienne en 1982 était légal (parce que non prévu par la loi, donc permis) mais non légitime. »

Pour résumer la situation ici il faudrait juste dire qu l'état reconnaît que vous êtes en droit de bénéficier d'un bienfait quelconque,mais pour des raisons qui peuvent être plus ou moins logiques, vous ne serez pas sur lepoint d'en bénéficier.

Une autre façade du droit juridique qu'il convient de ne pas oublier est son « caractère sanctionnable ». le droit juridique est donc en quelque sorte un devoir universel, « la règle de droit lie tout le monde ». Le non-respect de ces règles peut conduire à des conséquences fort désagréables. Il faut reconnaître que « si l'obéissance à la loi dépendait du bon vouloir descitoyens, l'ordre sociétaire serait mis en péril. Donc, le droit est un ordre de contrainte; mais ce n'est pas la force qui fait le droit ».

- Aspect « humain social »

Cet aspect est beaucoup plus philosophique. Le droit ici se base sur plusieurs notions notamment celle de la justice et celle de la morale. Toutefois, il serait imprudent vu sous cet angle d'universaliser cette notion du droit,car c'est justement a ce niveau que se situe toute l'ambiguïté. Que peut-on considérer comme moral et juste ? À cette question plusieurs personnes peuvent donner des réponses diamétralement opposées. Il faudrait ici tenir compte de la culture, des mentalités et des traditions. Souvenons nous qu'il n'y a de cela quelques siècles à peine, les populations considéraient les exécutions comme des...
tracking img