Droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1532 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Babfinance : Outil de veille et de recherche pour le Manager

La diversité des dirigeants et des styles de direction

Le pouvoir est la capacité d’agir et de faire agir les membres d’une organisation ...

Le pouvoir

– Définition Le pouvoir est la capacité d’agir et de faire agir les membres d’une organisation ou de leur imposer son opinion. Le détenteur dupouvoir est en mesure de prendre des décisions et de les faire exécuter par ses subordonnés. L’autorité est la capacité à faire respecter volontairement les ordres. Elle dispense de recourir à des mesures contraignantes. Pouvoir et autorité sont complémentaires pour diriger efficacement à long terme une organisation.

Les sources Le pouvoir peut être : • Institutionnel : le pouvoir dudirigeant émane des statuts de l’organisation (ex : le gérant dans une SARL, actionnaire majoritaire dans une SA). • Technocratique : le pouvoir est fondé sur les connaissances ou les compétences d’une personne. Son statut d’expert, lui confère le pouvoir et l’autorité de prendre des décisions et des les imposer aux autres. • Coopératif : chacun des membres del’organisation peut participer à la prise de décision. • Personnel : un dirigeant obtient, de par ses qualités personnelles - son charisme -, l’adhésion de l’ensemble des membres de l’organisation. • Formel : le pouvoir, structuré et hiérarchisé, a été défini lors de la mise en place des règles de fonctionnement de l’organisation. • Informel : le pouvoirest détenu, à un moment donné, par un des membres de l’organisation, du fait de ses compétences, de son charisme, des circonstances, …

– L’exercice du pouvoir Le pouvoir peut être : • Centralisé : le pouvoir est réuni entre les mains d’un petit nombre de personnes, voir même d’une seule personne. Il est dès lors facile de coordonner les décisions. Cemode d’exercice du pouvoir se retrouve essentiellement dans les petites structures. • Décentralisé : le pouvoir est délégué à des niveaux hiérarchiques inférieurs. La prise de décision peut ainsi se faire plus rapidement et plus près de l’action qui en est à l’origine. Ce mode d’exercice se retrouve essentiellement dans les grandes structures.

Les dirigeants –Dirigeants et propriété de l’entreprise Dans les petites entreprises, notamment familiales, le dirigeant est en général le principal, voir même l’unique, apporteur des capitaux. C’est le propriétaire (apporteur unique des capitaux) ou le copropriétaire (un des apporteurs de capitaux) de l’entreprise. Seul décideur, les intérêts de l’entreprise se confondent souvent avecses intérêts personnels. Il en résulte une grande motivation et une grande implication dans la vie de l’entreprise.

Dans les entreprises plus conséquentes, le dirigeant est nommé par les détenteurs du capital (les propriétaires). Il n’est pas forcément lui-même détenteur d’une partie du capital (l’on parle alors d’un pouvoir managérial), ce qui peut être source deconflits, car ses intérêts ne convergeront pas forcément avec ceux des actionnaires (ex : investir plutôt que de verser des dividendes) ou de l’organisation (ex : ne pas investir de manière à maximiser les profits à court terme).

Dans les entreprises publiques, les dirigeants sont nommés par les pouvoirs publics, pour une période donnée. Le capital étant détenu par les pouvoirs publics,les dirigeants ne sont pas propriétaires de l’entreprise. Ils sont
http://www.babfinance.net Propulsé par Joomla! Généré: 19 December, 2010, 14:36

Babfinance : Outil de veille et de recherche pour le Manager

généralement issus d’une formation à la fonction publique (ex : Ecole Nationale d’Administration, …).

– Dirigeants et types d’organisation...
tracking img