Comme il vous plaira

par

Orlando

Ce jeune homme fin, malin, est un noble, un gentilhomme. Malgré son inexpérience à la lutte et à la joute à cheval, il parvient à battre le champion Charles, au grand dam de son frère Olivier qui souhaitait sa mort. On retrouve dans ce courage et cette tentative qui semble perdue d'avance une part de Hamlet, personnage le plus célèbre de Shakespeare, qui avait accepté pour venger son propre père assassiné d'affronter Laërte au cours d’un duel truqué.

Suite à ce duel il vit un coup de foudre amoureux avec Rosalinde. Il fuira le royaume du fait de la persécution incessante de son frère Olivier. En exil dans la forêt, il écrit des poèmes sur des arbres, les grave dans leur écorce, en hommage à celle qu'il aime : « J'attacherai à chaque arbre des langues / Qui proclameront des vérités solennelles : / Elles diront combien vite la vie de l'homme / Parcourt son errant pèlerinage ; / Que la somme de ses années tiendrait dans une main tendue ; / Que de fois ont été violés les serments échangés / entre deux âmes amies. / Mais, sur les branches les plus belles / et au bout de chaque phrase, / J'écrirai le nom de Rosalinde, / Pour faire savoir à tous ceux qui lisent. / Que le ciel a voulu condenser en elle / La quintessence de toute grâce. / Ainsi le ciel chargea la nature / D'entasser dans un seul corps. / Toutes les perfections éparses dans le monde. / Aussitôt la nature passa à son crible / La beauté d'Hélène, sans son cœur. / La majesté de Cléopâtre, / Le charme suprême d'Atalante,...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Orlando >

Dissertation à propos de Comme il vous plaira