Contes

par

Raiponce

Raiponce est le nom de la petite fille conçue par un couple longtemps stérile, après que la femme eut mangé des raiponces du jardin de la voisine magicienne. Le mari, surpris par la voisine alors qu’il tentait de les subtiliser discrètement, promet à celle-ci de lui donner l’enfant que son épouse va mettre au monde. Raiponce grandit donc aux côtés de la magicienne qui, à ses douze ans, l’enferme dans une tour « qui se trouvait dans une forêt et qui n’avait ni porte ni escalier, seulement une toute petite fenêtre ». Pour accéder à la tour, la magicienne se sert des longs cheveux blonds de Raiponce, qui se déroulent jusqu’au sol.

Quelques années plus tard, un prince passant par la forêt surprit la magicienne en train de dire : « Raiponce, Raiponce, déroule tes cheveux pour que je monte ». Au moment où elle s’absente, il vient répéter ces mots et pénètre dans la tour. Surprise, puis séduite, Raiponce se laisse aimer par le prince avec lequel elle planifie sa fuite ; malheureusement, Raiponce se trahit lors d’une conversation avec la magicienne, qui sur ces entrefaites lui coupe les cheveux et la bannit dans une « contrée déserte où celle-ci dut vivre dans la détresse et la misère ». Ce soir là, le prince monte aux cheveux de sa bien-aimée que la magicienne a suspendus à un crochet pour s’apercevoir de la disparition de Raiponce. Maudit par la magicienne et désespéré, il saute et perd la vue.

Après plusieurs années d’errance, il retrouve Raiponce et les jumeaux qu’elle a mis au monde. Les pleurs de son aimée guérissent ses yeux et toute la famille retourne vivre dans son royaume. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Raiponce >