Derniers poèmes d'amour

par

Un passé amoureux heureux et mélancolique

L'auteur fait comme un constat des conséquences de cette mort et se rend compte qu'il ne sera plus jamais comme il le fut, qu'il s'est perdu lui même en perdant Nusch. En effet chaque vers se réfère à ce qu'il a perdu, autant au niveau physique qu'au niveau plus figuré ; les sens, les sentiments et ainsi il énumère son passé amoureux heureux, avec une mélancolie et un certain désespoir : « Ni jamais plus de ce qui fut moi-même ». Ici le poète explique qu'il a perdu toute idée de bonheur pour l'avenir, en repensant au passé et en faisant état de ce qui ne sera plus : « Mes yeux se sont séparés de tes yeux. »

Le vers « Ils perdent leur confiance, ils perdent leur lumière » décrit le fait qu'il a tout perdu, en faisant de constants allers-retours entre ces deux époques, séparées par cette rupture brutale : il possédait la confiance, vivant avec la lumière, ce n'est désormais plus le cas ; « Ma bouche s'est séparée de ta bouche, / Ma bouche s'est séparée du plaisir », il a perdu le plaisir en perdant Nusch, « Et du sens de l'amour, et du sens de la vie, / Mes mains se sont séparées de tes mains », il a perdu le sens de sa propre vie, le sentiment amoureux, il n'a plus aucune direction : « Ils n'avanceront plus, il n'y a plus de route, / Ils ne connaîtront plus mon poids, ni le repos » ; ces vers expriment que cette séparation fait qu'il a perdu le ressenti de lui même, il n'a plus pied depuis qu'il n'est plus avec Nusch, et autant au sens propre qu'au sens figuré, il exprime le fait qu'il n'avancera plus, car il est seul, il ne se...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Un passé amoureux heureux et mélancolique >

Dissertation à propos de Derniers poèmes d'amour