Frankenstein

par

Victor Frankenstein

Bien qu’il soit généralement considéré comme le type même du « savant fou », Victor Frankenstein n’est pas un détraqué. C’est justement le fait qu’il ne soit pas fou qui lui permet d’être sympathique et crédible. Il souffre certes d’accès de folie, mais c’est uniquement sous la pression des événements (la réalisation de ce qu’il a fait le tourmente). C’est, plutôt, un homme rationnel qui va trop loin, ne prenant pas garde aux limites de la nature.

Jeune et d’intelligence supérieure, Victor est un homme au potentiel immense. Bien qu’il ait passé sa jeunesse à étudier d’anciens magiciens et alchimistes, une fois arrivé à l’université, il se livre si bien à l’étude de la chimie qu’il surpasse bien vite ses maîtres. De plus, il est issu d’une famille heureuse, bien placée dans la société, de bonne réputation, il a une fiancée qu’il adore, un ami de cœur, de l’argent, et il a trouvé sa passion. Il a tout pour lui ; l’étendue de la destruction qui viendra s’opposer à cette réalisation de soi, destruction que ses actions engendreront, sera à la mesure de sa transgression.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Victor Frankenstein >

Dissertation à propos de Frankenstein