Histoires extraordinaires

par

Morella

Un narrateur dont on ignore l’identité épouse une femme du nom de Morella qui se distingue par sa beauté et sa passion pour la philosophie allemande. Avant de mourir en couches, Morella recommande à son mari de ne pas donner de nom à leur enfant, prière très étrange mais que le narrateur respectera jusqu’au dixième anniversaire de l’enfant. C’est là que le narrateur décide de faire baptiser sa fille. Au moment où le prêtre lui demande le nom qu’il a choisi il répond « Morella », car la ressemblance entre l’enfant et sa mère est frappante. Sa fille crie alors : « Je suis revenue ! » puis meurt dans l’instant qui suit. Quand le narrateur se décide à aller enterrer l’enfant il découvre que le cadavre placé dans la tombe de sa défunte femme Morella a disparu.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Morella >