La Cousine Bette

par

Le comte Wenceslas Steinbock

Au début du roman (avant de devenir comte), Wenceslas travaille en tant que sculpteur. Il est d’origine polonaise. Il est recueilli par Bette alors que celui-ci tentait de se suicider, et celle-ci lui redonne une vie en l’hébergeant chez elle et en finançant sa carrière de sculpteur (grâce à ses économies). Il démontre à Bette sa reconnaissance, et la considère comme sa sauveuse. Mais lorsqu’il rencontre Hortense et tombe amoureuse d’elle au lieu de Bette (comme elle l’aurait espéré), celle-ci se sent trahie par lui. Ainsi, le rôle de Wenceslas est critique au sein de l’histoire car il enflamme encore plus la jalousie que Bette ressent à l’égard de la famille Hulot d’Ervy. L’évènement crucial du mariage d’Hortense avec Wenceslas représente la goutte d’eau qui incite Bette à mettre en place son plan de vengeance et à tenter de détruire la famille Hulot d’Ervy.

Mais le rôle de Wenceslas ne se résume pas seulement à cela. Son importance est aussi dans sa profession, car il travaille en tant que sculpteur. Par le choix de ce métier, Balzac illustre son opinion, sa conception de la culture polonaise. Ayant été très proche de Mme Hanska (d’origine polonaise), il a pu appréhender cette culture fascinante de près.

De plus, Balzac veut mettre en évidence le génie de Wenceslas. C’est un artiste talentueux, dont le savoir languit sous sa propre paresse et son laisser-aller, et poussé par la dépression il tente de se suicider. Lorsque Bette commence à prendre soin de lui, il se remet sur pieds et connaît le succès dont il a toujours rêvé. Mais lorsqu’il se détache de Bette et de son entourage, Wenceslas retombe dans l’échec. Ainsi donc, Balzac nous prouve que le savoir et le...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le comte Wenceslas Steinbock >

Dissertation à propos de La Cousine Bette