La mort du roi Tsongor

par

Souba

À Souba, plus jeune enfant de Tsongor, son père confie cette mission : « Construis sept tombeaux. Par le monde. [...] par les architectes les plus brillants du royaume. Sept tombeaux secrets et somptueux. [...] Plus somptueux que le palais de Massaba. Lorsque les sept tombeaux seront construits, [...] choisis un des sept tombeaux. Et déposes-y mon cadavre. Tu seras le seul à savoir où je repose. » Il échappe ainsi au carnage de la guerre et entame une vie d'errance. Pour son voyage, il choisit une mule « au pas lent et têtu » plutôt qu'un cheval, « car il voulait chevaucher lentement. Obstinément. » Il parcourt l'empire de Tsongor et bâtit six tombeaux, mais ni lui ni le fantôme de son père ne sont satisfaits. Pour trouver enfin l'endroit où doit reposer le roi défunt, il consulte l'oracle des terres sulfureuses, une vieille femme qui le provoque et l'insulte. Souma, dans un mouvement de colère, la tue et découvre alors la dernière partie de l'héritage paternel : la honte de ce qu'il est. Car il est bien un Tsongor : il a en lui « Une rage suffisante pour tuer. Le meurtre dans le sang. »

Inscrivez-vous pour continuer à lire Souba >

Dissertation à propos de La mort du roi Tsongor