Le Fantôme de l’Opéra

par

La Carlotta

La Carlotta est la diva favorite de l’Opéra. Espagnole sortie des cabarets grâce à un appareil vocal extraordinaire ainsi qu’à son habileté à utiliser ses amants et amis pour son ascension sociale, elle chante d’une voix très pure, mais sans sentiment, si ce n’est le sentiment de son propre talent. En scène, elle chante, mais ne joue pas le rôle. Elle est prompte à craindre une attaque de la part des amis de Christine, sa doublure et rivale.

Recevant une lettre menaçante lui recommandant de ne pas chanter un soir, elle s’attend immédiatement à ce qu’il y ait une claque rivale à la sienne à la représentation, car elle agirait ainsi elle-même. Après le désastre de ce soir-là, où le fantôme par ventriloquisme la fait chanter des couacs affreux, elle ne chantera plus, mais elle réapparaîtra à l’Opéra pour assister à la représentation de Faust où Christine est enlevée.

Inscrivez-vous pour continuer à lire La Carlotta >

Dissertation à propos de Le Fantôme de l’Opéra