Le Journal d’Anne Frank

par

Albert Düssel

Albert Düssel est le pseudonyme de Fritz Pfeffer, un dentiste marié à une chrétienne avec qui Anne a dû partager sa chambre à l’Annexe en raison du peu de place. Elle le trouve rapidement insupportable, d’une part en raison de la situation inconfortable – la jeune fille  doit partager son espace avec un homme plus âgé alors qu’elle est en pleine puberté – ; d’autre part à cause de la pression inhérente à une vie confinée : les différences entre les générations et les points de vue discordants concernant la religion contribuent à l’exacerbation des tensions. Du fait de sa profession, sa présence est toutefois utile, les habitants de l’Annexe ne pouvant se permettre de consulter un médecin venant de l’extérieur.

Il fut déporté et mourut à l’âge de 55 ans à l’infirmerie du camp de Sachsenhausen. 

Inscrivez-vous pour continuer à lire Albert Düssel >

Dissertation à propos de Le Journal d’Anne Frank