Le Journal d’Anne Frank

par

Edith Frank

La mère d’Anne et de Margot vient d’une famille aisée. Elle a passé la plus grande partie de sa vie en Allemagne. Elle semble être une meilleure mère pour Margot que pour Anne. Rigoureuse et presque protocolaire, elle ne parvient pas à manifester la tendresse dont Anne aimerait bénéficier. Elle est tout de même la voix de la raison lorsque des conflits naissent entre les membres adultes de l’Annexe. Elle est l’exemple du genre de femmes qu’Anne n’aimerait pas devenir, non qu’elle ne la respecte pas, mais parce qu’aux yeux de sa plus jeune fille, Edith n’est pas une femme indépendante.

Edith Frank meurt de faim et d’épuisement à l'infirmerie d’Auschwitz-Birkenau le 6 janvier 1945.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Edith Frank >

Dissertation à propos de Le Journal d’Anne Frank