Le Mariage de Figaro

par

Figaro

Il apparaît comme un personnage important, rusé et qui sait rebondir sur toutes les situations.

Les personnages de la pièce le décrivent comme un jeune homme attirant, bon vivant, espiègle et ingénieux mais aussi épicurien. A l’acte V, scène 3, Figaro se décrit lui même comme « un jeune homme ardent au plaisir, ayant tous les goûts pour jouir… ambitieux par vanité, laborieux par nécessité, mais paresseux avec délice ! Orateur selon le danger, poète par délassement, amoureux par folles bouffées… ». C’est un personnage amoureux, surtout de Suzanne. Il n’hésite pas à lui déclarer son amour à maintes reprises. A ce titre, sa jalousie éclate lorsqu’il pense que sa promise va lui échapper au profit du Comte (dernier acte). C’est un personnage sensible qui cache mal son émotion. Par exemple, lorsqu’il apprend que Marceline est sa mère acte III, scène 19 : « Je les (larmes) retenais bêtement ! Va te promener la honte ! Je veux rire et pleurer en même temps ». Afin de combattre le Comte il use de la parole, du rire et surtout de la ruse.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Figaro >

Dissertation à propos de Le Mariage de Figaro