Le Mariage de Figaro

par

Les intrigues

A travers cette pièce, les intrigues sont nombreuses et s’entremêlent. Cela crée des situations complexes avec plusieurs intrigues qui se déroulent en même temps. On a affaire à trois intrigues différentes :

  • le projet de mariage de Figaro et Suzanne est mis à mal par le libertinage du Comte qui tente de séduire Suzanne et se détourne de sa femme
  • Marceline veut épouser Figaro parce que ce dernier a une dette à son égard. On apprend plus tard que finalement elle et Bartholo sont les parents de Figaro. Le mariage n’aura donc pas lieu.
  • Le jeune Chérubin, amoureux de toutes les femmes de la maison. Ses entreprises amoureuses dérangent le déroulement des projets des protagonistes.

Les principaux obstacles au mariage de Figaro et Suzanne sont le désir de possession du Comte et la volonté de Marceline de se marier avec Figaro. Le batifolage de Chérubin n’est qu’un incident périphérique qui vient compliquer la situation déjà existante.

L’ensemble de ces intrigues donne naissance à diverses stratégies pour faire advenir le mariage, sujet principal de la pièce :

  • la volonté de Figaro de se jouer du Comte en éveillant sa jalousie. Pour cela, il donne à Basile un faux billet que la Comtesse aurait reçu ; elle est censée avoir un rendez-vous galant. Puis, il faudrait le prendre en flagrant délit de libertinage avec Suzanne.
  • Marceline s’allie à Bartholo et au Comte pour contraindre Figaro à l’épouser : elle veut montrer devant témoin l’engagement signé de Figaro (Acte III, scène 15 : « je soussigné reconnais avoir reçu de Damoiselle, etc. Marceline de Verte-Allure, dans le château d’Aguas-Frescas, la somme de deux mille piastres fortes...
Inscrivez-vous pour continuer à lire Les intrigues >

Dissertation à propos de Le Mariage de Figaro