Les Fleurs bleues

par

Duc d'Auge, l'abbé Onésiphore Biroton et sa suite

Ce double parcourt le XIIIème siècle, le XVème siècle, le XVIIème siècle et le XVIIIème puis le XXème. Auge traverse ainsi l'Histoire de France, sans pourtant y participer réellement : le temps n'a pas de prise sur cet être immortel, il ne prend pas part aux événements historiques et surplombe les agitations humaines. Il apparaît la première fois contemplant "la situation historique[1]" du haut de son donjon et avance lui-même son désintérêt pour les affaires historiques et politiques devant Saint-Louis. Les liens qu'il présente avec l'univers du conte creusent ce sentiment d'intemporalité. Entouré de chevaux dotés de la parole, il amorce un voyage qui se rapproche des aventures de conte : il se perd par deux fois dans les bois, tel un petit poucet adulte, trouve refuge dans une chaumière où il épouse, malgré sa noblesse, une fille de bucheron. Le conte s'enrichit de la présence de personnages merveilleux tels que les deux chevaux, Démosthène et Stéphane, ou l'alchimiste Timoleo Timolei.

L'intemporalité du duc d'Auge ne rime pas avec un refus de l'Histoire, mais permet à Queneau de jouer avec les époques, libéré du carcan de la chronologie. Ainsi le duc d'Auge et son abbé sont des figures certes immortelles, mais ancrées dans une temporalité précise, le Moyen-Âge. On ne peut lire l'arrivée d'Onésiphore Biroton sans penser aux romans de Rabelais[2] : grossiers, bagarreurs, bons vivants, ces deux figures sont en décalage face aux sociétés qu'ils traversent. Le duc d'Auge refuse de faire une croisade au XIIIème siècle, mais est prêt à en entreprendre une au XVIIème siècle pour récupérer l'évêché de Biroton et prône des valeurs de chevalerie en 1964. Ces deux personnages s'échappent donc de toute contingence historique, tout en appartenant par leur personnalité à une époque précise. Apportant avec eux les us d'un siècle passé, ils paraissent anachroniques au sein de chaque époque. Cet anachronisme se double d'une connaissance prophétique de l'Histoire : les personnages qui suivent Auge dans son périple historique ont tous un savoir a posteriori de l'Histoire française et commettent de nombreux impairs en laissant échapper des paroles prophétiques trahissant leur liberté face au temps.



[1] Ibid., p.13.

[2] Ibid., p.40. "Onésiphore était un abbé de choc ; si le duc lui flanquait un coup de pied, il en rendait deux, aussi le duc l'aimait-il fort (…)"

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Duc d'Auge, l'abbé Onésiphore Biroton et sa suite >