Les fleurs du mal

par

L’Art Poétique

Baudelaire, bien qu'il ait composé des poèmes en prose, utilise des structures classiques comme l'alexandrin, en atténuant son caractère trop figé par des césures irrégulières, des rejets et des enjambements. Il y utilise des figures de styles très osées et n'hésite pas à provoquer en décrivant des réalités charnelles. Il s'attache à décrire avec précision les sentiments de l'âme, et se fait le peintre des errements spirituels de la condition humaine.

Le poète occupe une place particulière dans la poésie française : il est au carrefour de la tradition et de la modernité et les générations postérieures ont puisé dans ses œuvres l'inspiration qui mène à la création de la poésie moderne. Baudelaire est l'héritier de la tradition: Classique pour la forme du vers, car d'après lui, de la contrainte jaillit l'inspiration. Romantique pour les sentiments d'angoisse, de fuite du temps et l'importance de l'âme et du ressenti humain. Il emprunte aux Parnassiens leur tendance à la perfection de la forme et la beauté du texte. Des poètes comme Rimbaud et Valéry voient en lui une source d'inspiration majeure et le considèrent comme le plus important des poètes.

Inscrivez-vous pour continuer à lire L’Art Poétique >

Dissertation à propos de Les fleurs du mal