Les fleurs du mal

par

Spleen

Ce poème de cinq quatrains expose toute la problématique du spleen, ce mal qui ronge l'homme en le livrant à une angoisse et un dégoût du monde inextinguible.

Les trois premiers quatrains plantent le décor d'une atmosphère lourde et pesante. Le climat, les éléments naturels, le ciel, la terre, l'eau, se lient pour enfermer l'homme dans une chape d'angoisse.

Les sentiments d'angoisse, voire de désespoir, envahissent l'âme sans que l'homme ne puisse y échapper.

Le quatrième quatrain amplifie les sensations de mélancolie en un état de crise où la douleur de l'âme se fait plus forte en s'installant, l'homme semble alors abandonner tout espoir.

La Mort occupe une place centrale dans le dernier quatrain. Elle apparaît comme la seule échappatoire puisque l'Espoir laisse la place à l'Angoisse. L'homme est vaincu, il est condamné à ne pas pouvoir s'élever.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Spleen >

Dissertation à propos de Les fleurs du mal