Les Justes

par

Dora

C’est la seule femme du groupe. Elle aime Yanek et est aimée de ce dernier. Elle tentera de modérer les idéaux de Yanek lorsqu’il sera inculpé du meurtre du Grand-Duc mais ne parviendra pas à lui faire accepter la grâce que la Grande Duchesse lui proposait. Elle finira par vouer son existence au seul but de préparer le prochain attentat qui lui permettrait de le rejoindre.

 

« Aimer, oui, mais être aimée !... Non, il faut marcher. On voudrait s'arrêter. Marche ! Marche ! On voudrait tendre les bras et se laisser aller. Mais la sale injustice colle à nous comme de la glu. Marche ! Nous voilà condamnés à être plus grands que nous-mêmes. Les êtres, les visages, voilà ce qu'on voudrait aimer. L'amour plutôt que la justice ! Non, il faut marcher. Marche, Dora ! Marche, Yanek ! (Elle pleure.) Mais pour lui, le but approche ».

Inscrivez-vous pour continuer à lire Dora >

Dissertation à propos de Les Justes