Les Justes

par

Stepan

Evadé du bagne où a été envoyé trois ans plus tôt, il rejoint le groupe de terroristes qui vient de perdre un membre. Il est rigoureux, adepte de la discipline et même parmi les autres terroristes, ses idéaux le font paraître comme un radical. Il est disposé à tuer deux enfants pour en sauver des centaines d’autres, et rien ne lui semble exagéré pour faire réussir la révolution.

 

« STEPAN : Je n'ai pas assez de cœur pour ces niaiseries. Quand nous nous déciderons à oublier les enfants, ce jour-là, nous serons les maîtres du monde et la révolution triomphera.

FOKA : Ce jour-là, la révolution sera haïe de l'humanité entière.

STEPAN : Qu'importe si nous l'aimons assez fort pour l'imposer à l'humanité entière et la sauver d'elle-même et de son esclavage ».

 

Inscrivez-vous pour continuer à lire Stepan >

Dissertation à propos de Les Justes