Les Justes

par

Voinov

Il est relativement jeune et a du mal à dissimuler ses pensées, ce qui pousse Stepan à le considérer comme un maillon faible de l’équipe. C’est sa propension à dire ce qu’il pense qui lui a valu d’être renvoyé de l’université et qui le conduit à rejoindre le parti socialiste révolutionnaire. C’est ce renvoi qui lui fait réaliser qu’il ne suffit pas, pour vivre heureux de montrer l’injustice du doigt, mais qu’il faut encore combattre contre elle.

 

« J'ai compris qu'il ne suffisait pas de dénoncer l'injustice. Il fallait donner sa vie pour la combattre. Maintenant, je suis heureux ».

 

Inscrivez-vous pour continuer à lire Voinov >

Dissertation à propos de Les Justes