Méditations Métaphysiques

par

Du lien entre les choses matérielles et l’existence de Dieu

Les deux dernières « méditations » nous indiquent la méthodologie à suivre afin d’espérer parvenir à la connaissance, c’est-à-dire, aux principes premiers de toute chose. Par ailleurs, nous constatons que : l’homme est une chose pensante ; parce qu’il est une chose pensante, il existe et ne peut douter de sa propre existence ; le doute est le seul critère qui mène à la connaissance ; l’homme en tant que chose pensante ne peut se tromper ; l’essence de l’homme est liée à celle de Dieu et comme Dieu est synonyme de perfection, l’homme en tant que chose pensante est infaillible ; cette infaillibilité est fonction de l’usage rationnel que nous faisons de notre libre-arbitre ; nos sens dans la majorité des cas sont trompeurs.

Au final, nous pouvons dire que les Méditations métaphysiques est une œuvre pas toujours accessible. Malgré cette complexité apparente, les leçons à retenir ont été résumées ci-dessus. Donc, nous pouvons douter de tout, sauf du sujet qui doute, de notre existence en tant que chose pensante. L’auteur fournit également la preuve ontologique de l’existence de Dieu. 

Inscrivez-vous pour continuer à lire Du lien entre les choses matérielles et l’existence de Dieu >

Dissertation à propos de Méditations Métaphysiques