Méditations Métaphysiques

par

Première Méditation : Des choses que l’on peut révoquer en doute

Dans cette première réflexion, Descartes tente de prouver qu’il est indispensable de douter. En effet, il s’agit de rejeter toutes les affirmations apprises dans l’enfance qui ne sont finalement que préjugés ou encore images floues de la réalité, puisqu’elles ont été enseignées sur le mode dogmatique que Descartes rejette totalement. Il refuse donc l’autorité des grands penseurs qui l’ont précédé en créant sa propre métaphysique.

Il met donc en place trois arguments qui permettent de distinguer ce dont on doit douter de ce dont il n’est pas nécessaire de douter.

Tout d’abord, il fait appel au doute pour les données sensibles et affirme qu’il arrive que nos sens nous trompent. Ainsi, n’étant pas fiables, il faut rejeter tout ce que nos sens nous font percevoir et donc supposément connaître.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Première Méditation : Des choses que l’on peut révoquer en doute >

Dissertation à propos de Méditations Métaphysiques