Nouvelles de Saint-Pétersbourg

par

Présentation

Les Nouvelles de Pétersbourg est une œuvre de Nicolaï Gogol rassemblant des nouvelles de l'écrivain né en Ukraine et ayant vécu en Russie. Ce recueil rassemble les nouvelles suivantes : Le Portrait, Le Journal d'un fou, La Perspective Nevski : ces trois nouvelles furent publiés en 1835, dans un recueil intitulé Arabesques. Les nouvelles rassemblent encore Le Nez qui fut publié en 1836 dans une revue tout d'abord, dans Le Contemporain et pour finir Le Manteau, dernière nouvelle sur un plan chronologique publiée en 1843, dans Œuvres complètes, rassemblant quasiment toute l'œuvre de Gogol.

Si au départ, lors des publications de ces nouvelles Gogol ne les avait pas rassemblées, ce n'est que plus tard qu'il en décide ainsi, car ces nouvelles avaient toutes en commun le même cadre spatial qui était la ville de Saint-Pétersbourg, qu'il a souvent dépeinte comme une ville d'artifice, cachant sa réalité froide et grise, empêchant l'Homme de conserver toute humanité. Il y a d'ailleurs vécu 8 ans de1828 à 1836. Il y vivra comme étudiant, puis fonctionnaire. C'est dans cette ville qu'il rédigera ses œuvres majeures, telles que les Soirées du hameau, un autre recueil de nouvelles mais aussi Le Revizor.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Présentation >

Dissertation à propos de Nouvelles de Saint-Pétersbourg