Tous les matins du monde

par

Conclusion

Ce roman, bien que prenant place au XVIIe siècle, n’est pas un roman historique – cet aspect est relayé au second plan. Bien que contenant des histoires d’amour, il n’est pas uniquement un roman sentimental. Bien qu’ayant pour matière principale la musique, il n’est pas un plaidoyer pour la beauté de cet art. Ce roman est un mélange de tout cela à la fois, il réunit de grands thèmes humains et métaphysiques, ce qui le place au-delà des catégories étroites où l’on pourrait être tenté de le ranger.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Conclusion >

Dissertation à propos de Tous les matins du monde