Un chapeau de paille d’Italie

par

ACTE II

L’acte prend place dans un salon de modiste,que Clara dirige. Fadinard mène sa noce en ces lieux, pour tenter de racheterle même chapeau grâce à l’échantillon que lui a laissé son cheval. Il découvrealors Clara, une de ses anciennes conquêtes, à qui il avait promis le mariageavant de s’enfuir : il tente de l’amadouer et finalement lui promet de semarier si elle lui trouve le chapeau qu’il convoite. Elle le guide dans lesateliers de ses ouvrières.

Sur ce, la noce fait à nouveau irruption dansle salon, où ne se tient que le commis : elle le prend pour le maire, et penseêtre à la mairie. Elle le force à organiser un simulacre farcesque de mariage,le pauvre commis n’arrivant pas à se faire entendre. Attendant le gendre, lepère Nonancourt ouvre une porte et le surprend en train d’embrasser Clara : « Mon gendre, tout est rompu !… »hurle-t-il, pendant que sa fille, en pleurs, se fait consoler et embrasser parson cousin Bobin, qui prend quelques libertés avec elle aux yeux de Fadinard.Cela inspire une solution au futur marié, qui présente Clara comme sa cousine,puisque les baisers suspects paraissent être autorisés dans une même famille,chez ces gens.

Réconciliée, toute la troupe part : Fadinardreste en retrait pour apprendre que son chapeau n’est plus dans les ateliers dela modiste, qui a vendu le dernier à une baronne. Dépité, ce dernier décide defaire passer son mariage en premier : « Unebaronne !… Je ne peux pas me présenter chez elle et lui dire : “Madame,combien le chapeau ?…” Ma foi, tant pis pour ce monsieur et cette dame!… Je vais d’abord me marier, et après… » Pourtant, Félix arrivepour lui annoncer que les deux importuns sont restés chez lui, et que la dameétant tombée malade, elle s’est allongée dans son lit. Fadinard se voit doncobligé, pour les faire partir, d’aller chez la baronne essayer de récupérer lechapeau maudit.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur ACTE II >