Vipère au poing

par

Résumé

L'histoire se déroule en France, dans le pays craonnais, dans la Mayenne. Le narrateur, Jean Rezeau, est un trentenaire qui raconte son enfance, celle d'un petit garçon maltraité dans une grande maison humide et triste, perdue dans la campagne française. Quand son récit débute, dans les années 1920, Jean a huit ans. Il est le deuxième d'une fratrie composée de lui-même, surnommé Brasse-Bouillon, surnom qu'il n'aime pas, de Ferdinand, dit Chiffe, l'aîné, que l'on appelle aussi Freddie, et de Marcel, alias Cropette. Les deux aînés ne connaissent pas Marcel car il est né en Chine et vit là-bas avec leurs parents. Frédie et Jean habitent la demeure ancestrale, la Belle Angerie, faux château abritant depuis deux siècles la bourgeoise et vaguement noble famille Rezeau, où ils sont élevés par leur grand-mère. La famille est traditionaliste, catholique, compte plusieurs ecclésiastiques et écrivains chrétiens dans ses rangs, mais elle est aussi pratiquement ruinée. Au début du roman, Jean étrangle une vipère dans son petit poing. Acte inconscient, il marque l'enfant qui a été, selon son entourage, touché par une grande grâce, car il n'a pas été mordu. Cette grâce va bientôt disparaître.

Quand la bonne et aimante grand-mère meurt, les parents Rezeau reviennent de Chine. Les enfants attendent impatiemment ces parents qu'ils ne connaissent pas et ce petit frère qu'ils n'ont jamais vu. Jacques Rezeau, leur père, se voit comme le chef d'une famille qui tient une place importante dans le tableau des familles bourgeoises craonnaises. Docteur en droit, entomologiste spécialiste des mouches, il ne travaille pas car avoir une activité salariée, c'est déchoir. Il a épousé Paule Pluvignec, qui...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Vipère au poing