Droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1656 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sciences sociales

1ère PARTIE : La classification des sciences ou "epistémologie des science"
Epistémologie : epistemê = science
logos = connaissance
Etude critique du developpement de l'histoire des méthodes et des résultats des sciences. L'objectif des sciences c'est de progresser dans la connaissance du réel. L'epistémologie va travailler sur une relation entre un sujet et un objet :- le sujet = le savant - l'objet = ce sur quoi le savant travail
Chaque sujet a donc un objet d'étude qui lui est propre. Selon les sciences, la relation entre le sujet et l'objet change fondamentalement. Elle est très différente selon que l'on a affaire aux sciences de la matière ou bien aux sciences humaines.
Comment peut-on analyser les relations des hommes entre eux à l'interieur desgroupes auxquels ils appartiennent, d'une manière scientifique. C'est à dire avec l'objectivité, la rigeure les plus grandes possible, afin d'en retirer des constantes, des régularités, des determinisme et peut être des lois permettant de mieux comprendre comment fonctionne la socièté. Le but des Sciences socilaes c'est d'aborder scientifiquement ce qu'on apellera les phénomènes sociaux.
Entre lesujet et l'objet il doit y avoir une séparation aussi forte que possible. Cette séparation ne doit pas empécher le sujet d'atteindre l'objet mais elle doit empêcher l'objet d'influencer le sujet.
Un certain nombre d'auteur se sont efforcés de mettre de l'ordre dans les disciplines scientifiques. Ils les ont classé. Le classement est une notion importante, il permet de classer, de comparer, etd'aquérir de la clareté.
Deux classifications différentes :
- Classification traditionnelle- Classification moderne.
La classification positive traditionnelle, que l'on doit a Auguste COMTE (1798-1857). Il est considéré comme l'un des fondateurs de la sociologie . Cette sociologie c'est la science des phénomènes sociaux, c'est donc la science par exellence. Il a pu constater que le XIX° siècleétais un siècle de bouleversement, il a connu l'héritage de la révolution de 1789, mais aussi les journées révolutionnaires de 1830 qui crégnait un retour à la monarchie absolue. Plus tard, il a connu la révolution de 1848, qui est une révolution ouvrière. Il a aussi connu la monté en puissance des idées socialistes, la naissance du capitalisme, la révolution industrielle qui va provoquer desbouleversements dans la socièté française (migration des campagnards vers les villes pour le travail. Le changement dans la richesse économique puisqu'on passe d'une socièté rurale à une socièté industrielle, avec un mode de vie qui a été en quelque sorte une bouleversement total). Face à ces changements brutaux, A. COMTE se dit qu'il est temps d'inventer une science nouvelle qui permettrait uneanalyse aussi objective que possible de l'ensemble de ces phénomènes sociaux. Et que la connaissance scientifique de ces faits sociaus permettrait sans doute d'apporter une certaine paix sociale et de recréer un véritable lien social.
Ceci nous permet de définir le positivisme : Une science positive, selon A. COMTE, est une science qui présentes deux caractéristiques :
- C'est une science exact desphénomènes sociaux - La connaissance objective et scientifique permettra d'agir sur eux et de conduir la socièté vers le progrès et le bonheur.
Une science positive est donc une science exact et une science capable de changer la société. Pour A. COMTE, les politique ne sont pas les mieux placés pour diriger la société. Ce sont les scientifique.
La loi des trois états : Dans cette loi COMTE vaessayer de synthétiser les progrés de la connaissance humaine depuis l'antiquité jusqu'au début du XVIII° siècle.
A. La loi des trois états
Il a découvert la loi des trois états permettant de rendre compte des différents états par lesquels l'homme est passé et au cours desquels l'homme a progresser dans sa connaissance du monde. Il détient trois états succésifs :
L'état théologique (ou...
tracking img